Bonsai

Azalée - Azalea japonica


Generalitа


arbuste originaire du Japon, répandu en Europe et en Amérique du Nord, avec de petites feuilles ovales vert foncé et une floraison abondante et très voyante; les fleurs sont simples, rassemblées en grappes, de couleurs allant du blanc, au rouge, au rose, au violet. Assez répandu comme bonsaï, en particulier les variétés à feuilles et fleurs plus petites; en suivant attentivement quelques règles générales, ce bonsaï ne présente pas trop de difficultés.

Taille, exposition et arrosage




Taille: la taille se fait généralement à la fin de la floraison, à la fin du printemps ou au début de l'été.
Exposition: les azalées aiment les positions très lumineuses, mais pas les rayons directs du soleil, sauf aux heures les plus fraîches de la journée, et elles aiment être à l'abri du vent. En hiver, il est bon de le garder à l'abri du gel.
Arrosage: il est conseillé de fournir une quantité importante d'eau, éventuellement non calcaire, en gardant toujours le sol humide; pendant les périodes les plus chaudes de l'année, vaporisez de l'eau distillée sur les feuilles. Cependant, évitez de trop tremper le sol et de créer une stagnation nocive de l'eau. Fournir de l'engrais pour les plantes acidophiles tous les 15 jours, de mai à fin août.

Azalea - Azalea japonica: Autres conseils


Terre: les azalées aiment un sol à ph acide, gardez-les dans un sol composé de deux parties de tourbe blanche, une partie de sable et deux parties d'argile Rempotez tous les 2-3 ans à la fin de l'été, taillez vigoureusement les racines, en pensant à fournir plus d'eau dans les jours qui suivent le rempotage.
Multiplication: elle se fait par semis, à planter en mai, dans un sol qui doit être maintenu humide jusqu'à l'apparition des semis, qui doivent être rempotés l'année suivante. Vous pouvez prendre des boutures au début de l'été, qui doivent être enracinées dans un mélange de tourbe et de sable à parts égales.
Ravageurs et maladies: comme toutes les plantes acidophiles, il souffre de chlorose ferrique en présence de calcaire dans le sol ou lorsque l'eau est trop dure. Il peut être affecté par les pucerons et les cochenilles.